-1

 

Ce jeudi 20 novembre à l’atelier Varan pour la première fois nous présentions le film enfin terminé après 20 ans de gestation.

 

Pour moi c’est une page d’un karma ancien, parsemé sans doute de nombreuses vies monastiques, qui se tourne.

 

C’était très émouvant de retrouver tous les acteurs, les techniciens, les musiciens, la dessinatrice, les bienfaiteurs et ami(e)s.

 

Il manquait juste les présences de deux jeunes femmes qui ont eu chacune un rôle important dans l’équipe de tournage et de production, c’est Marine Père et Julie Pierron. Je regrette qu’elles n’aient pas pu être parmi nous.

 

C’était vraiment une fête qui allait au-delà d'un film (enfin vu).

 

Une fête qui reflétait l’esprit dans lequel nous avons d’un bout à l’autre œuvré pour faire aboutir le projet.

 

C’est avant tout une histoire d’amitié avec des rencontres opportunes, des moments de doute, de remise en question du projet, de l’obstination bretonne et des moments de grâce.

 

Le film est ce qu’il est avec ses imperfections, je dirai que ce n’est pas un film qui prend le public dans le sens du poil : il faut un peu de temps pour rentrer dedans. C’est difficile pour moi d’avoir du recul après l’avoir accompagné si longtemps.

 

C’est comme un enfant qui nous lâche la main et va vivre sa vie sans nous.

 

Donc je ne parlerai plus du film, en revanche, je veux dire un immense merci aux acteurs magnifiques dans leur prestation et leur patience généreuse, un immense merci aux techniciens et à l’équipe du tournage pour leur présence et leur dévouement sans faille, merci au soleil qui ne nous a pas quitté d’un bout à l’autre des deux semaines de tournage en Bretagne, merci à tous ceux qui nous ont aidé financièrement, merci à Jenny la bloggeuse.

 

C’était une très belle aventure et je souhaite bon vent à “Dom Alexis, le chant des pierres “

 

 

 

à suivre sur le blog…

 

Bruno

 

 

 

Ps: Laurent Drancourt acteur (frère Bernard) et cinéaste a eu la bonne idée de réaliser le making of.

 

 

 

Il sera bientôt prêt et une projection sera organisée chez Patrick Collandre acteur (frère Jean-Yves) et photographe, à l’Atelier Collandre…

 

À suivre aussi !